Recherche

Vous êtes ici : Accueil > Rapports d'information

Rapports d'information

Informations du document Chine : saisir les opportunités de la nouvelle croissance

Chine : saisir les opportunités de la nouvelle croissance

Ajouter au panier Consulter et imprimer gratuitement ce document sur le site du Sénat

Chine : saisir les opportunités de la nouvelle croissance

Rapport d'information N° 714 (2014-2015) de MM. Jean-Pierre RAFFARIN, Henri de RAINCOURT, Mme Hélène CONWAY-MOURET, MM. André TRILLARD et Bernard CAZEAU, fait au nom de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, déposé au Sénat le 30 septembre 2015

Prix : 3.50 €

Auteur(s) : Jean-Pierre RAFFARIN, Henri de RAINCOURT, Hélène CONWAY-MOURET, André TRILLARD, Bernard CAZEAU

Résumé : En 2015, la Banque mondiale a annoncé que la Chine était devenue la première puissance économique du monde devant les États-Unis, certes pas encore en volume mais en « parité de pouvoir d'achat ». Au-delà des calculs statistiques incertains, cette annonce révèle en tout état de cause l'exceptionnelle croissance qu'a connue la Chine ces trente dernières années.
Toutefois, les analystes comme les autorités chinoises elles-mêmes reconnaissent que le modèle de développement basé sur des exportations à faible coût n'est pas soutenable dans la durée : inégalités sociales et territoriales, dégradation de l'environnement, vieillissement de la population,...
Une réorientation de la croissance a été décidée : moins d'investissement et d'industries traditionnelles, plus de consommation et de services. Cette transition est en marche, à vive allure. Elle entraîne des tensions et des évolutions que la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat a souhaité comprendre pour identifier les opportunités que cette transformation de l'économie chinoise crée pour la France.
Le présent rapport d'information présente, après deux mois d'auditions et un déplacement à Pékin, Guilin et Shanghai, les conclusions de la commission. Alors que la Chine conserve, malgré une conjoncture un peu moins dynamique, optimisme et confiance dans l'avenir, la commission estime que les nouveaux besoins de ce pays créent des opportunités pour la France dans des secteurs où elle possède de véritables atouts.